Accueil

Venise, la, principale cité du tourisme dans la méditerranée, est aujourd’hui victime de son propre succès. Le tourisme il semble est un fléau pour »la Sérénissime ». Environ 25 millions de visiteurs par an, la charge matérielle et logistique devient de plus en plus difficile à assumer pour cette ville construite sur pilotis. Au cœur de cette problématique: les paquebots géants sont considérés comme une menace permanente pour la ville.
élevé de l’ordre de 100 mètres du clocher de San Marco, avec vue sur Venise est magistrale. L’étendue de la ville surprend et impressionne autant que la finesse de ce tableau composé de orange toits les dômes et les clochers tous les détails sur venise.voyage . C’est aussi le meilleur endroit pour admirer tranquillement la basilique et la place Saint-Marc, et le palais des Doges, identifié plus bas d’innombrables touristes.
de petites églises, de visiter le palais de la cité, à errer dans le labyrinthe de ruelles, voici un schéma de la, inouïe pour voir la ville de Venise de façon nouvelle et effectivement, il faut le reconnaître. Vous allez partir à la rencontre des touristes du monde entier qui foulent le sol de la voie (leur visage flou, dans le respect de la vie privée) mais l’impression est: (vous êtes bel et bien au milieu de badauds et des habitants durant ce voyage, le style vénitien pas comme les autres.
est prévu à moyen terme, à, Venise aura lieu les 20 à 30 millions de Chinois dans 2015-2030, tout dépend de trous compagnies aériennes à Beijing, Shanghai et Hong kong. Cette année flopées de touristes en provenance des Émirats, de Doha, du Qatar, de Dubaï déferlent à l’aéroport international Marco Polo, sera étendu. Jamais l’attractivité de la cité lacustre n’a été aussi sensible, surtout dans la belle saison, pendant la parenthèse des congés annuels.
La| »>
physionomie du tourisme vénitien de style, a beaucoup changé en dix ans. C’est le groupe d’Asiatiques qui envahissent le centre historique, la place Saint-Marc et le front de mer, en rangs serrés derrière ou un guide officiel tenant bien en évidence une ombrelle ou un chiffon en couleur. Se perdre dans le labyrinthe des ponts (au nombre de 110), des canaux et des rues-c’est un grave problème pour la police municipale–avec les vendeurs africains de faux sacs à main de marques internationales, parmi lesquelles la contrefaçon Chanel sont les plus demandées. Sous un magnifique magasin Vuitton, doublé de la salle d’exposition, envoient, après la tombée de, la nuit, les commerçants de la contrefaçon. Le jour, ils sont moins visibles, les carabiniers veillent au grain.